Nous avertissons les internautes de ne jamais donner suite à toute sollicitation faite sous le sceau de l’étude, notamment impliquant des prêts ou emprunts de somme d’argent qui constituent des escroqueries.

Cliquez-ici pour visualiser deux exemples de faux contrats de prêt qui comportent de nombreuses anomalies.

Imprimer
Imprimer

Le blog de l’étude

Cette rubrique est destinée à informer notre clientèle ou nos contacts, d'évolutions législatives ou jurisprudentielles significatives et de questions concrètes d'ordre professionnel, patrimonial ou personnel, qui peuvent être résolues grâce à l'intervention d'un notaire, afin de contribuer à une meilleure utilisation du droit et de la fiscalité, qui doivent être perçus comme des outils au service d'un objectif et non comme une source de contraintes ou d'économies à travers la fiscalité.

Rechercher

Modification du régime d'exonération des dividendes distribués à une société mère européenne par la loi de finances rectificative pour 2015

Publie le Mardi 05/04/2016

L'article 29, I-A et B et II de la loi de finances rectificative pour 2015 modifie l'article 119 ter du CGI en contribuant à apporter au régime des sociétés mères européennes les mêmes modifications qu’en droit interne, pour les exercices clos à compter du 31 décembre 2015 :

 

1) Les sociétés mères pouvant bénéficier de l'exonération sur les dividendes distribués doivent détenir directement 10% au moins du capital de sa filiale en pleine propriété et aussi en nue-propriété ;  

 

2) les sociétés mères ayant leur siège en Islande, Norvège et au Liechtensein peuvent bénéficier de l'exonération ;

 

3) une société mère ayant son siège de direction effective dans un Etat de l’Espace Economique Européen percevant des dividendes compris entre 5 et 10% de sa filiale et ne pouvant pas les imputer dans son Etat de résidence, bénéficie du régime d'exonération.

 

4) la clause anti-abus exclut le bénéfice de l'exonération des dividendes distribués lorsqu'il résulte d'un montage ayant l'objectif d'obtenir un avantage fiscal. Cette clause s'applique aux exercices ouverts à compter du 1er janvier 2016.

 

 

 

Voir aussi notre actualité sur l'aménagement du régime mères-filles entre sociétés françaises par la loi de finances rectificative pour 2015.

 

Actualités - Modification du régime d'exonération des dividendes distribués à une société mère européenne par la loi de finances rectificative pour 2015