Nous avertissons les internautes de ne jamais donner suite à toute sollicitation faite sous le sceau de l’étude, notamment impliquant des prêts ou emprunts de somme d’argent qui constituent des escroqueries.

Cliquez-ici pour visualiser deux exemples de faux contrats de prêt qui comportent de nombreuses anomalies.

Imprimer
Imprimer

Commissaire-priseur

Officier ministériel* chargé, dans son ressort, de procéder aux ventes judiciaires de biens meubles* aux enchères* publiques, c'est-à-dire aux ventes prescrites par la loi* ou par décision de justice. Il faut noter que la profession a perdu son monopole* pour les ventes volontaires réalisées.Elle n'existe pas en Alsace-Moselle*,où les ventes judiciaires sont réalisées par les notaires* et les huissiers de justice*.
Commissaire-priseur : Lexique juridique et fiscal de M. Bedaride notaire